Histoire de la Vanille

Histoire de la Vanille

Posted by        janv. 31, 2020     News     0 Comments

L’utilisation de la vanille remonte à l’époque des Aztèques, bien avant la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb.

Les aztèques cultivaient alors la vanille qu’ils utilisaient pour aromatiser les plats et les boissons à base de cacao. Ils l’appelaient alors « tlilxochilt ».

Lors de la prise de Mexico (anciennement Tenochtitlan) par les espagnols, on raconte que l’empereur MONTEZUMA fit servir à CORTES du chocolat parfumé à la vanille dans des gobelets d’or.

On retrouve ensuite les premières illustrations de la vanille au travers des enluminures des manuscrits anciens tels que le Codex Badianus (1552) ou encore le Codex Florentinus (1577)

 

codex florentinus

codex badianus

L’introduction du Vanillier en Europe remonte au milieu du XVIIIème siècle par un jardinier anglais du nom de Philippe MILLER.

Dès lors, les plants sont réexpédiés dans les colonies respectives des différents états européens et on les retrouve alors à La Réunion, à Tahiti, en Indochine, …

Malheureusement, toutes les tentatives de production de vanille se soldaient par des échecs. Le vanillier fleurissait, mais ne donnait jamais de fruits, et on commençait à penser que l’esprit de l’Empereur MONTEZUMA avait rendu la vanille infertile entre les mains des hommes blancs.

On ignorait alors que la fécondation de la fleur nécessitait l’intervention d’abeilles du genre Mélipone uniquement présentes en Amérique du Sud, et c’est en 1841 qu’un jeune esclave du nom d’Edmond ALBIUS invente le procédé de pollinisation artificiel du vanillier.

Edmond Albius

La Réunion devient alors en quelques décennies le premier centre vanillier de la planète.

Ce n’est qu’en 1880 que des planteurs réunionnais introduisent la culture de la vanille à Madagascar, au départ sur l’ile de Nosy Be puis dans les régions de Sambava et d’Antalaha qui bénéficiaient d’un climat humide plus favorable.

Madagascar devient alors le premier producteur mondial de vanille.

Aujourd’hui encore Madagascar reste l’acteur majeure de la Vanille et bénéficie de l’AOC « Vanille Bourbon « qui regroupe les vanilles de la variété Planifolia cultivées sur le sol de La Réunion, Madagascar et les Comores.

Leave a Reply